mardi 26 avril 2011

METROPOLIS

Il est clair que la science-fiction a son chef-d'oeuvre... Que dis-je sa Genèse !

Synopsis
Ce film muet en noir et blanc, parle de Metropolis, la cité de l'avenir qui est gouvernée par la main despotique de Joh Fredersen. La ville est divisée en deux secteurs : la partie haute, la ville des maîtres entourée de magnifiques jardins verdoyants, lieu de résidence d'une minorité de privilégiés et la partie basse, la grouillante et crasseuse ville des travailleurs, où survivent des ouvriers qui assurent le fonctionnement de la cité rivée à des machines avilissantes.
Un jour, Freder, le fils de Fredersen, va rencontrer Maria, esclave de la ville basse qui prêche la bonne parole aux travailleurs. Avec elle, il va découvrir les bas quartiers et la misère. Bouleversé, il va essayer de défendre la cause des travailleurs auprès de son père sans grand succès. Fredersen décide alors de créer, avec l'aide de Rotwang, un robot à l'image de la jeune fille, qui sèmera la terreur dans la ville.



Critique
Regarder ce grand classique est toujours un pur plaisir, ce film d'anticipation est la base de tous les films de science-fiction, et c'est loin d'être un hasard. Voilà plus de 80 ans que ce film a été réalisé, pourtant, visuellement ce film est incroyable, et la mise en scène est titanesque. Fritz Lang, condense toute la grammaire du Cinéma dans ce film, c'est tout simplement magique. Lang est un grand chorégraphe, il nous montre l'aspect infernal de la vie des travailleurs de cette ville souterraine. Ce film est à couper le souffle...
À voir absolument au moins une fois dans sa vie !


Ce film-phare, est le premier film inscrit sur le Registre de la Mémoire du monde de l'UNESCO. Ce film expressionniste, produit pendant la courte période de la République de Weimar, est réalisé en 1927 par le réalisateur Fritz Lang. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire